25 janvier 2010

Double astral

Tiens, pour ce soir, une photo (de moi pourtant) à laquelle je ne comprends rien...


Pleine lune en Bretagne, août 2006.

La photo était prise avec un zoom 100-300mm, probablement à 300mm (je l'ai légèrement recadrée) ; mais pourquoi y a-t-il deux lunes ? Je n'étais ni sur Vinéa, ni sur les lettres de l'Océan Atlantique pourtant. Donc : soit j'avais pris la photo à travers une vitre et l'une des images est un reflet sur la vitre ; soit c'est un effet secondaire d'une optique « grand public ». Ou alors c'est un effet de bougé ? Mystère et boule de gomme.

Le Plume vous salue bien.

Boîtier Pentax MZ-10, zoom SMC Pentax-F 100-300mm f:4.5-5.6.

Esa-Pekka Salonen, Five Images after Sappho, 5 : «Evening Star » (Dawn Upshaw et le London Sinfonietta, dir. E.-P. Salonen).

1 commentaire:

Deleilan a dit…

C'est plutôt étrange comme phénomène, en effet. Tu as peut-être découvert une nouvelle planète, ou alors une porte d'entrée vers une autre dimension? On peut tout imaginer...