31 janvier 2007

Nouvelles d'un monde flottant (2)

La marée basse et la brume s'entendent parfois pour jouer aux ombres chinoises avec bateaux, arbres et maisons à toits d'ardoise.


Baie de Perros, 25 avril 2004.

Balise rouge à voyant rectangulaire : laisser à bâbord en rentrant au port. Mais il n'y a pas d'eau et le port est fermé. Si d'aventure vous tentez de traverser à pied, gare à vos bottes : d'aucun ont ainsi laissé les leurs dans des tenaces vasières. Ni terre, ni mer : c'est l'estran.

Le Plume vous salue bien.

2 commentaires:

Sappholfaire a dit…

Nice pic ! on dirait presqu'il a neigé

Le Plume a dit…

merci la Miss - j'ai souvenir de sortir au petit matin d'une maison de garde-barrière au bord du Trieux pour tomber sur un paysage tout blanc dominé par les tourelles du château de la Roche-Jagu, sur l'autre rive... Mais c'était il y a quelques années, et pas en avril.