26 février 2007

Repos

Pas de grands voyages aujourd'hui, ni de passionnantes recherches... Pas de travail non plus, j'avais pris la journée. Pas de photos, j'avais laissé mes appareils à la maison. Pas grand chose, donc. Seule action d'éclat : avoir lavé nos véhicules à deux ou à quatre roues. Hautement passionnant, n'est ce pas ?


Les voies de la gare de l'Est vues de la rue Lafayette, 3 février 2007.

En face de la station service, les voies de la gare de l'Est. J'aime le bruit des trains. Rien de triste dans ce bruit.

Le Plume vous salue bien.

2 commentaires:

sel a dit…

"Et j'enteeends siffler le train, et j'entends siffleeeer le train, que c'est triste un train qui siffle dans le soir..."

A lire avec le charmant accent italien de Battiato, évidemment.

(Désolée, ça m'a échappé)
(un train, ce n'est pas triste. Sauf quand ça l'est, évidemment)

Le Plume a dit…

ouaip, c'est à celle-là que je pensais. Par l'auteur d'un tube mémorable: "sirop typhon" ("universelleuh panacéeuh").