11 juillet 2007

Moi, mes universités...

Bon : on râle, on peste, mais finalement, en regardant les photos du bâtiment où j'ai mon bureau maintenant tel qu'il était il y a 18 mois, on se rend compte qu'on a un peu progressé depuis.


Grands Moulins de Paris, octobre 2005.

Évidemment, si on avait laissé le chantier se terminer complètement avant d'aménager, ça aurait été mieux. Et encore mieux si l'on n'avait pas sans cesse demandé aux entreprises de rogner sur tous les budgets - ce qui fait qu'au bout du compte on a ce pour quoi on a payé et non ce qu'on voulait avoir. Mais ça avance. Et voir, comme ça, en direct, un nouveau campus se mettre à exister, c'est plutôt exaltant, quand même.

Tiens, la preuve que c'est bel et bien démarré : le problème, maintenant, c'est d'empêcher les parasites de l'OFUP de trop harceler nos étudiants à l'entrée du bâtiment. En octobre 2005, il n'y avait ni OFUP, ni étudiants, mais des casques de chantier obligatoires pour franchir cette même entrée.

Le Plume vous salue bien.

3 commentaires:

sage a dit…

Et au final, ce n'était pas sympa ainsi ? Le côté rugueusement primal ?

Le Plume a dit…

c'est resté passablement rugueux, ce qui me plait assez - mais un peu moins primal, voilà tout: couche de peinture blanche au plafond, etc.

par ailleurs, je ne sais plus exactement à quel étage était prise cette photo; possible que cet espace ait été recloisonné depuis.

sage a dit…

espérons qu'il y reste de la lumière pour tous alors