18 juin 2007

Métropolitain

Le métro de Washington (D.C.) est spacieux, confortable et climatisé. Ses stations sont vastes et plutôt commodes ; c'est un moyen rapide et efficace de se déplacer dans la ville.

Il est d'ailleurs largement utilisé par les nombreux touristes américains qui visitent leur capitale fédérale, sans doute pour avoir le plaisir de rendre visite à leur argent : Washington n'est pas une collectivité territoriale et n'a pas de budget propre ; les infrastructures sont donc financées directement pas l'État fédéral.


La station Dupont Circle, sur la ligne rouge du métro de Washington, décembre 2005.

Le métro de Paris (France), et sa ligne 4 en particulier, sont étriqués, vieillots et absolument pas climatisés. En rentrant tout à l'heure, dans une rame plutôt moins bondée que d'habitude pourtant, j'ai cru que j'allais devoir descendre et continuer à pied tellement il faisait chaud. Autant les rames automatiques de la ligne 14 sont plutôt agréables, autant les boites à chaussures à roulettes qui se traînent entre les portes d'Orléans et de Clignancourt sont des catastrophes.

On nous parle de réduire la place de la voiture ; je veux bien, mais encore faut-il pouvoir se déplacer autrement sans y laisser sa santé. La ligne 14 a été la seule amélioration des transports publics pour Paris intra-muros* depuis fort longtemps, et pendant ce temps les usagers des autres lignes souffrent dans du matériel hors d'âge...

M'en fous : demain, je prends la tuture, na. Faut dire que je dois aller suivre une formation dans une zone industrielle perdue entre Versailles et Jouy-en-Josas, où le transport en commun est encore une vue de l'esprit. Je dois du coup trancher des dilemnes cornéliens : périph ou voies sur berges ? A13, N12 ou N118 ? Ô rage, ô désespoir...

D'un autre côté, j'aurais la clim'.

Le Plume vous salue bien.

* Le tramway des maréchaux est bien joli mais, construit qu'il est à l'emplacement exact des anciennes fortifications, peut-on vraiment le considérer comme intra muros ?

4 commentaires:

cecile a dit…

bien vra, ça... La pire, je crois (avec la 4) c'est la 7: parce que en plus, elle avance pas. Des plombes entre Sully-Morland et Monge. Sans parler de la 12 ou la 13, celles qui passent par St Lascar... En plus, on se cogne l'affluence à Haussmann à la sortie! Ici à Toulouse, nouvelle ligne (B) operationnelle fin juin. je crois que ça va assurer (genre ligne 14).. Sinon, rien à voir: Ségo, elle fait rien qu'à copier sur moi!

Anonyme a dit…

Moi la ligne que je préfère à Paris, c'est la ligne TGV Montparnasse - Nantes :p

Le Plume a dit…

Cécile: la 7 est lente, mais pas trop pleine en général (enfin, sauf à l'heure de la sortie des amphis de Jussieu et de Censier); par ailleurs, c'est du matériel des années 70, pas du début des années 60...

Maïwenn: c'est vrai que c'est ton métro. J'en connais d'autres dans ce cas, mais qui descendent deux stations avant.

Madame Plume a dit…

Maiwenn: voui, le TGV comme REReu c'est cool.
Plume: Io avevo la Vespa, si!