14 juin 2007

Recoins

Beaucoup de boulot ces jours-ci, dans une atmosphère chaude et poisseuse, berk, berk, berk. Y compris des allers-et-retours à Jussieu ; le vélo c'est idéal par ce temps. Et ça permet de revoir le campus universitaire le plus moche de France, et peut-être du monde...

Mais je dois le reconnaître : certains coins peu fréquentés ne manquent pas de chien, à force de crasse.


Jussieu, un local réseau non rénové, hier après-midi.

Une citation de circonstance :

- Mon enfant, c'est bien lourd pour vous ce que vous portez là.
Cosette leva la tête et répondit :
- Oui, monsieur.

Victor Hugo, Les Misérables, 2e partie, livre 3, chapitre VII.

Bon, au moins, dans ce local-là il n'y a pas juste derrière la baie technique un trou donnant en chute libre jusqu'au sous-sol.

Le Plume vous salue bien.

4 commentaires:

Léo a dit…

Jussieu est très moche c'est vrai, mais Tolbiac dans son genre rivalise pas mal quand même !

Madame Plume a dit…

Les Misérables... géniale citation! :-)

cecile a dit…

euh bon faut absolument que je fasse des photos des endroits les plus moches de la fac du Mirail, ça te remontera le moral!!! et te fera reflechir sur le campus le plus mal en point de France...

Le Plume a dit…

cécile: je suis ûr que, comme campus le plus misérable de France, le Mirail se pose un peu là, mais mon appréciation de Jussieu était plus globale: moche, partout, de l'intérieur comme de l'extérieur, et ce de manière compacte et agressive. Et d'ailleurs:

leo: je connais assez bien Tolbiac même si je n'y suis pas allé régulièrement; j'ai même déjeuné juste en face ce midi. Eh bien, de l'extérieur, il a quand même de la gueule, je trouve, le centre Pierre Mendès-France. Même si l'intérieur est aussi désagréable et peu fonctionnel que possible; ça je pourrais l'apprécier pleinement l'an prochain quand j'y donnerai des cours.

m'dame: merci, faut que j'en trouve une chouette pour ce soir alors! ;-)