27 décembre 2006

Philadelphia / City Center

Philadelphie : la cité de l'amour fraternel, à en croire ses fondateurs. Et de fait, pas désagréable comme ville, moins artificiel que Washington, moins démesuré que New York... Ce qui est démesuré, c'est l'immensité pavillonnaire que l'on apperçoit de l'avion ; le centre-ville, quand à lui, ne fait quelques kilomètres, entre le fleuve Delaware à l'Est et la rivière Shuykill à l'Ouest.

Le centre-ville, c'est le plus ancien plan en damier d'Amérique du Nord : la ville a été conçue ainsi dès le début du XVIIIe siècle. Au centre, l'hôtel de ville, style Second Empire dopé aux anabolisants ; autour, c'est la cohabitation des immeubles parallélépipédiques du siècle dernier et des gratte-ciels de verre et d'acier qui marquent le réveil de la ville depuis la fin des années 1980...


L'angle nord-est du City Hall et le quartier des affaires, Philadelphie, ce matin, 9h20.

Aujourd'hui, journée studieuse, sur le campus de l'université de Pennsylvanie (à un quart d'heure du centre-ville en autobus, sans doute moins en métro) : bibliothèque, librairies, etc. J'en reparlerai sûrement. Et ce soir, les mondanités commencent : pas pour rien que j'ai amené le costard, tiens !

Le Plume vous salue bien.

5 commentaires:

sel a dit…

Eyh, vous avez beau temps, vous, c'est pas juste !
Tiens, cette note me rappelle de vieux cours sur l'histoire de l'urbanisme...bon, sauf que justement, on n'avait pas abordé les Etats-Unis.
(ville de l'amour éternel, ben voyons...C'est pas par hasard qu'on parle des utopies du 18e siècle, tiens...)

Le Plume a dit…

fraternel, pas éternel - même William Penn n'était pas utopiste à ce point là!

civetta a dit…

c'est vrai, alors, que c'est la ville des States où il y a le plus d'obèses?

Le Plume a dit…

Bah écoute, curieusement, je me faisais la reflexion inverse - les gens que je vois dans la rue sont plutôt mince. Ceci dit, je n'ai pas visité les travées d'un walmart de banlieue... Donc: j'en sais rigoureusement rien.

Ceci dit, l'abus de philly steaks (un sandwich boeuf fromage) ne doit pas être très bon pour le poids.

civetta a dit…

j'avais vu une emission où ils racontaient (et montraient) que la violle donnait une prime ou reduc d'impots à qui ferait un regime, tellement la situation etait critique!