19 mai 2007

Allegro ma non troppo

Rédaction, toujours. Réévaluation des objectifs aussi. Les paris stupides ont leurs limites ; je tiens à boucler ce travail mais pas en y laissant ma santé, mentale et physique.


La porte de Pignerol à Briançon, juillet 2005.

Le Plume vous salue bien.

2 commentaires:

Sappholfaire a dit…

Que ta plume soit bavarde mais juste ;) bon courage !

Le Plume a dit…

Bah, en tout cas, va falloir trotter, ça, c'est sûr!