28 mai 2007

Château playmobil (suite)

Finalement, le côté château-jouet du fort de Rapallo est plus flagrant vu de la terre que vu de la mer, je trouve.


Rapallo, 6 juillet 2005.

Et si le château est pris d'assaut, c'est par des estivants en maillot de bain dans leurs flamboyants navires de polyvinyle gonflable : les abords du fort sont un des seuls coins de Rapallo où la mer soit accessible au public sans passer par les services d'un plagiste...

Mais n'empêche, l'est-y-pas mignon comme tout ce petit château ? Sans compter qu'un peu de ciel bleu, ça ne peut pas nous faire du mal par ce temps de banlieue de Quimper un dimanche de janvier. Que ceux d'entre vous qui me lisent dans une partie du monde où il fait grand beau trouvent ici l'expression de ma jalousie la plus empressée.

le Plume vous salue bien.

2 commentaires:

Sappholfaire a dit…

A la différence qu'en banlieue de Quimper il y a la mer mossieur ;p ! voire dans Quimper, avec le flux et reflux de l'Odet.

Le Plume a dit…

bah la mer c'est en relativement grande banlieue de Quimper, quand même. Sauf quand l'Odet reflue, justement. Comme le Léguer à Lannion, même si je ne suis pas sûr que l'expression "banlieue de Lannion" soit appropriée.