16 mai 2007

Jaywalking ?

Je me demandais depuis longtemps d'où venait l'expression anglaise jaywalking pour désigner l'action de traverséer la chaussée en dehors des passages prévus à cet effet. La réponse m'est fort opportunément parvenue hier par la poste, sous la forme d'un article dans la revue Technology and Culture :

Peter D. NORTON, « Street Rivals: Jaywalking and the Invention of the Motor Age Street », Technology and Culture, vol. 48, n°2, avril 2007, pp. 331-359.
Fort opportunément parce que je prépare un cours pour l'an prochain qui prend l'automobile comme point de départ pour montrer comment travaille l'historien des techniques ; la question du partage de l'espace et de l'adaptation des infrastructures est une de celles que je compte aborder.


Broadway au niveau de la 125e rue, Manhattan, septembre 2004.
Sur le viaduc, les lignes 1 et 9 du Subway - fort mal nommé dans ce cas.

Détail : il est nécéssaire pour que je donne ce cours que je sois inscrit en thèse et donc, pour cela, que je boucle mon mémoire de M2. Pas si simple... En gros, Il n'y a qu'à l'écrire...

Pour revenir au jaywalker : avant d'être le piéton qui traverse « hors des clous :», il est le badaud imprévisible qui s'arrête, change de direction pour aller écouter un bonimenteur, repart dans un sens ou dans l'autre - comme un geai sur une pelouse, quoi.

Rien à voir donc avec le cri peu gracieux du même oiseau, qui n'est pas sans rappeler le coup de klaxon du yellow cab confronté au piéton imprudent.

Le Plume vous salue bien.

3 commentaires:

sel a dit…

Aller zou, yaka rédiger dans les temps.
Bon courage. L'avantage, c'est que tu ne "verras pas le temps passer", promis;)

Peter Norton a dit…

Escequ'il y a un équivalent pour "jaywalking" en France? Mots de ridicule pour piétons dans la rue? Lois contre les piétons dans la rue? Mots piquants (comme "joy rider," "road hog") pour les automobilistes qui mettrent les piétons en danger? Une historire d'une transformation de la rue?
— Peter Norton (auteur de "Street Rivals: Jaywalking and the Invention of the Motor Age Street")

Le Plume a dit…

Peter N.: Bonjour et merci pour ce commentaire auquel je ne m'attendais pas!

Non, il n'y a pas en France de terme équivalent à Jaywalker. L'action de traverser en dehors des passages prévus, c'est "traverser hors des clous" (avant d'être signalés par de la peinture, les passages piétons étaient indiqués par de gros clous métalliques à tête ronde), mais le terme n'a pas toutes les nuances que vous indiquez pour le terme anglais. J'utilise parfois l'expression "traverser comme une poule en brousse", mais elle est plutôt rare!

Pour "joy rider", "fou du volant" est une expression classique et ancienne. "Road hog" ne me semble pas avoir d'équivalent immédiat. Je me demande si le mot "patate", traditionellement très employé dans les échanges verbaux entre automobiliste ("Avance, eh, patate!") n'est pas une déformation de "patache", qui désignait une voiture à cheval de bas de gamme.

Quant à une histoire générale du partage et de la transformation de la rue en France, je n'en connais pas. Mais le sujet est relativement nouveau pour moi: il est donc possible que ça existe.

sel: le temps, c'est bien ce qui risque de me manquer, dans l'affaire...