02 mai 2007

Débat

Comme le chantaient Paul Simon et Art Garfunkel pas très longtemps après Mai 68 :

Watching the candidates debates, yeah
Laugh about it, shout about it, when you've got to choose
Anyway you look at it you lose!
Alors que le débat suit son cours, mon pessimisme reprend nettement le dessus. Va falloir trouver les bonnes puissances à invoquer...


La Montagne Sainte-Victoire depuis Le Tholonet (Bouches-du-Rhône), mars 2003.

Sainte Victoire, tiens, ça pourrait peut-être le faire ? Ah, non, c'est censé être des trucs de droite, ces machins-là.

Nous voilà bien, tiens. Va donc falloir compter sur le fameux « sursaut citoyen ». On était si bien, hier, à Charléty !

Le Plume vous salue bien.

10 commentaires:

Sappholfaire a dit…

C'est sûr que ça n'avait pas grand chose à voir avec le débat courtois Royal-Bayrou...A l'attaque !!!!

Lis le Canard de la semaine pour te changer les idées :)

Le Plume a dit…

j'y vais de ce pas. il est vrai que dans ce genre de spectacle, j'ai toujours tendance à voir ce qui ne va pas et pas ce qui va bien. finalement, ça n'était pas si mal!

Sappholfaire a dit…

C'était plutôt pas mal. D'autant que perso je ne m'attendais vraiment pas à ça ! Surtout la première heure.
Je pense qu'ils auraient du mettre des fleurs plutôt que deux potiches entre les deux... Mais Sarkozy aurait peut être tout de même cherché des yeux un ami.
Une question : est-ce que les fautes de français t'ont frappées ?

Double raison pour choper le Canard : c'est la journée de liberté de la presse... et il y a tous les petits secrets de ce que l'homme blessé a appelé la tragico-comédie avec Bayrou.

civetta a dit…

non, c'etait pas top du tout "ben ...." les différentes branches sociales en discuteront" ça donne une grève du CPE et que du blabla
......en gros ségolène elle veut que tout le monde discute, mais que tout soit mis en place pour septembre, et elle donnera de l'argent à tout le monde. trop bien. Elle parle pas comme quelqu'un de gauche, elle parle comme les dames qui ont le temps de faire des tartes le mercredi pour les enfants. le pays des bisounours". Ben voila, c'est pas moi qui ai dit ça, mais je partage et me voila bien: envie de voter ni pour l'un ni pour l'autre. vais aller à la pêche, dimanche, tiens...

civetta a dit…

Ce debat etait la preuve vivante que ces deux là, tous les deux à la fois, n'ont rien à faire au second tour: pas ensemble, en tout cas. Y en avait un de trop. Ou un de moins, qui manquait à la tenue du debat. En tout cas, quelque chose clochait. Comme une erreur de distribution. Z'auraient débattu correctement, tous avant, les uns avec les autres, on n'en serait pas là. Elle est belle, la politique française...La StarAc, voila où ça mene.

Le Plume a dit…

bah, après, ça dépend ce que tu attends des gouvernants: appliquer à toute force un système préétabli dans lequel ils ont une foi d'acier, ou s'adapter, écouter, moduler...

A tout prendre, je préfère la seconde possibilité. Evidemment, c'est moins spectaculaire à la télé.

Madame Plume a dit…

Hé, Civetta! Tu vas pas nous lâcher à la dernière minute! Même ma mère qui a voté la dernière fois pour Mitterrand songe à reprendre du service et voter pour elle. Allez, Civetta! Ca peut être sympa le pays des bisounours...;-) Bisous!

civetta a dit…

ben oui, je vais aller voter.. Mais l'ensemble de la campagne, je l'ai trouvée nase. C'est pour ça qu'on en est là aujourd'hui. De toute façon, je peux pas voter pour le nain agité, il dégage tout ce que je deteste. Même si la naîveté sego bisounours, je suis sceptique, mais moins.

Le Plume a dit…

civ: on en est un peu tous là. C'est sûr que les primaires StarAc du PS, elles risquent de nous coûter cher...

civetta a dit…

si au moins au lieu de voter pour Sarko, tout le monde le prenait au pied de la lettre!! il l'a dit lui-même, qu'il faut pas voter pour lui...