13 juin 2006

Au soleil

Du matin au soir la radio nous cause de canicule. C'est idiot, la canicule ce sont les jours du petit chien, quand Canis minor et ses deux stars d'étoiles, Sirius et Procyon, montrent le bout de leur nez au confins Sud du paysage céleste. En d'autre terme, en août. Et il y a pas de métonymie qui tienne, non mais.

Un peu chaud pour le vélo tout de même, donc aujourd'hui c'était scooter - dans les rues de Paris désertées dès 17h30, il doit se passer quelque chose de particulier, je me demande bien quoi. Mais hier, c'était vélo, tout doux, dans les petites rues du 13e en rentrant de PMF.


Rue Stephen Pichon, Paris 13e, 12 juin 2006, 14h16.

Ah, Stephen Pichon, l'un de ces obscurs de l'histoire, bras droit de Georges Clémenceau pendant près de trente ans... Il méritait bien cette rue un peu à l'écart, calme et arborée. Et sur le côté, les halles aux machines de l'école nationale supérieure des arts et métiers sont tout un programme : la façade, sur le bruyant boulevard de l'hôpital, ce pourrait être n'importe quel lycée du siècle dernier, austère et symétrique ; l'arrière, c'est une usine, c'est l'industrie.

On peut penser, et c'est mon cas, que le système des écoles d'ingénieurs tel qu'il se perpétue en France est à bout de souffle, qu'il interdit toute réforme un peu structurée de l'enseignement supérieure. N'empêche, à une épouqe où l'enseignement supérieur se limitait aux péroraisons mandarinales en Sorbonne, les sheds de la rue Stephen Pichon ouvraient sur un autre monde.

Le Plume vous salue bien.

4 commentaires:

civetta a dit…

ah!!!?? vous aussi, c'etait le couvre-feu dès 17h30?? moi je me baladais a velo dans Toulouse (le reve, les rues desertes!!!) et dès que je passais devant un café, j'entendais une bande de dingues hurler... Tiens, au fait, une idée: reperer qd il y a un match "France-Tatawouilesflots", et aller faire ses courses à Carrefour pile à ce moment-là!! il parait que c'est royal!!!
(tiens, chez vous aussi, y a un code, maintenant, pour les commentaires? pb de spam?)

Le Plume a dit…

disons que l'heure de pointe n'était pas très pointue!

(question code: oui, un peu de spam, du coup je vous inflige la corvée de recopie!)

Sinon: j'ai enfin vu une des vaches, à Sèvres-Babylone. Elles sont judiceusement placés aux endroits de la capitale où je ne vais pratiquement jamais. Ceci dit, c'est pas sympa d'en avoir piqué une... ;-)

Madame Plume a dit…

Où est passé le bon temps du stage ouvrier? Nous sommes arrivés trop tard... Signé: une fan de l'île Seguin et de tous les sites industriels, bien avant que son chéri en devienne grand spécialiste mondial! ;-)

Sappholfaire a dit…

Il y aussi une vache sur une "petite" place près de l'Hôtel de ville. Et plein dans les champs par ici. Certes pas en jean !