30 avril 2007

Pieds dans l'eau

C'est dit : tant que je n'ai pas réussi à démarrer franchement le processus de rédaction de mon mémoire, j'utiliserai ici des photos présentant un certain désordre graphique. Celle-ci, par exemple...


Cygne sur la Touvre à Ruelle (Charente), février 2004.

Bon : c'était mes premiers pas en photographie numérique, je ne maîtrisais pas encore les subtilités de la mise au point automatique. Mieux vaudrait sans doute expliquer que la mise au point sur les branches est un effet parfaitement voulu et maîtrisé, mais ce ne serait pas complètement, totalement, 100% honnête... 10.000 clichés plus tard, il m'arrive de faire la même chose, et toujours pas exprès.

Le processus de rédaction s'enclenche, lentement, très lentement. Curieusement, c'est sous la douche que j'arrive le mieux à construire mon propos ; le problème, c'est que je n'ai rien pour écrire sur le moment ; dès que je suis de nouveau à portée d'instruments d'écriture, les échaffaudages se dérobent... Bon, il y a une conséquence favorable : je devrais être, dans les semaines qui viennent, d'une propreté quasi helvétique.

Le Plume vous salue bien.

3 commentaires:

Madame Plume a dit…

Tant que tu ne mets pas de maillot de corps sous le T.Shirt, je n'y vois pas d'inconvénient majeur. ;-)

sel a dit…

Ah, ça y est, alors, la course commence...Et le syndrome de la page blanche aussi, alors?
Je l'aime bien, moi, cette photo. Coucou m'sieur l'cygne

civetta a dit…

ah ben on sera au courant, au moins: chaque fois que tu ecriras ici quelque chose qui tient la route, ça voudra dire que tu sors de la douche, alors?? :)