27 février 2006

Derrière les pavés, la pizzeria

Fallait vouloir, pour venir travailler aujourd'hui : Jussieu bloqué, avec un accès filtré pour le personnel par les quais Saint-Bernard. Quel que soit mon avis sur les revendications des étudiants grévistes, je suis fonctionnaire et il n'y a pas d'appel à la grève me concernant : j'ai donc le devoir de me rendre à mon poste. C'est comme ça dans le monde des grandes personnes : une grève, c'est encadré par la loi, ça a des formes bien établies, et ça correspond à une perte de salaire.

Ceci dit, le CPE mérite que l'on se mobilise contre lui, je suis d'accord. Je ferais toutefois observer que c'est au Sénat qu'il se discute, pas à Jussieu.


L'entrée principale du campus de Jussieu, aujourd'hui, vers midi.

Indépendamment de ces considérations stratégiques, on distingue clairement sur cette photo ma pizzéria habituelle, de l'autre côté de la barricade. Malicieux hasard : j'ai petit-déjeuné léger, et j'ai d'ores et déjà les crocs !

Le Plume vous salue bien.

6 commentaires:

Guillaume a dit…

En fait, ca passe - ca passait - par la tour 13, le labo des basses temperatures. J'ai pu ressortir pour aller casser la croute, le trou dans la palissade des travaux etait toujours la. Au retour, ils avaient repere la fuite. Mais ils nous ont laisse rentrer. A condition que l'on enseigne pas. De toute facon, y'a pas d'etudiants, alors a moins de faire un TD dans le vide...

sel a dit…

C'est terrible, mais je ne sais même pas le pourquoi du comment de cette grève...Tu veux bien m'expliquer, dis?

Le Plume a dit…

Arf, c'est ça d'être expatriée... Une loi votée à la va-vite à l'assemblée et en cours de discussion au sénat propose un nouveau contrat de travail, spécial pour les jeunes, avec une "période de consolidation" de deux ans pendant laquelle le salarié peut être licencié sans motif. On peut comprendre que ça agace...

sel a dit…

Deux ans?!? Effectivement, on peut comprendre....!

civetta a dit…

et voilà, ça fait deserter les premiers concernés: les etudiants. C'est malin! ben nous ici, on peut pas entrer (de toute façon, ça jouxte avec notre semaine de vacances, mais la rentrée n'annonce rien de bon), mais au moins, on peut encore aller casser la croûte!!

nora a dit…

t'aurais pu te faire livrer ta pizza par le grillage ;-)

ce matin c'était plus dur pour entrer..ils avaient complètement bloqué l'accès à un moment ...on a attendu une heure pour que ça s'ouvre..ah la conscience professionnelle ou la non solidarité nous dira-t-on :-( today t'es venu à jussieu? ou tu as préféré aller dans l'une des annexes à laquelle on peut accéder facilement et avec dignité sans avoir à montrer sa carte professionnelle...
enfin de compte, nos chers étudiants se mobilisent contre villepin mais ils le font à la méthode sarkozy...