23 février 2006

Une cote à suspens

Commandé pour demain une cote d'archive sur laquelle règne un certain suspens : j'ai bon espoir que ce carton contienne un document après lequel je cours depuis novembre 2004.

Résumons : il s'agit d'un rapport écrit en 1775 par un officier reconverti dans les forges, parti étudier en Angleterre les techniqes anglaise de fabrication des canons. J'en ai trouvé une première mention dans un article récent (mais affreusement erroné) de la Welsh History Review que j'ai lu à la British Library, qui en cite une traduction anglaise parue en 1948 dans le journal interne d'un sidérurgiste anglais - également consulté à la British Library. Ladite traduction se réfère en note à une cote des archives nationales françaises qui se révèle être une fausse piste. Plein de choses intéressantes, mais fausse piste tout de même.

Lors de mon passage à la Library of Congress de Washington, j'ai parcouru un recueil d'article de l'auteur de cette traduction. J'y ai trouvé une autre cote des archives nationales, celle que je dois consulter demain.... Je vous dirais demain soir le résultat.

En attendant, une photo qui ne date pas de 1775, mais de 1985 tout de même, alors que je gaspillais mes premières péloches :


Le Belem au port de Lorient, juillet 1985.

Voici un navire qui, malgré la déco du bordé évoquant des sabords, n'a que je sache jamais porté de canons : lui, son truc, c'était plutôt de transporter le café entre l'Amérique du Sud et le Havre.

D'ailleurs, comme je dis de temps en temps : il faudrait vraiment que je retourne au Havre, un de ces jours. Ses quais me manquent. Et ses grues. Et ses remorqueurs. Et les cheminée de l'usine électrique.

(Zut : je viens de rater la finale du curling féminin à la télé, en direct de Pinerolo. Je ne sais pas si je vais m'en remettre.)

Le Plume vous salue bien.

6 commentaires:

Anne-F a dit…

Ah le Bélem !!
Nous étions pensionnaires (de filles, quand ça existait les pensionnats... de filles) à Saint-Malo,
et le Bélem à quai, débordant de beaux matelots...
Craquant...!

Madame Plume a dit…

bonjour, A-F! Je le flique, mais il bloggue quand même... ;-)

civetta a dit…

et t'as aussi loupé Candeloro!!!

nora a dit…

waw !! ça c'est du navire !
on voit que le foot tu t'en fou :-) il y avait un match hier

Le Plume a dit…

(bon, bien pratique la salle des inventaires des A.N.: on a la connexion wifi via les bornes non protégées des voisins d'en face...)

civetta: ah, le duo Monfort/Candeloro, c'est champion du monde...

nora: ça pour m'en fout'... ;-)

Sinon, la cote était la bonne, alélouya!

sel a dit…

La cote était la bonne, comme quoi, on trouve toujours tout, aux archives..en cherchant bien;)
Ah oui, le wifi, c'est pratique...