25 février 2006

Encore des archives

Quand je parle, de sources, d'archives, de documents et tout ça, certains de mes lecteurs savent parfaitement de quoi il retourne, mais je pense que pour d'autre, ça reste un peu vague, concrètement, un dossier d'archives.

Évidemment, c'est très variable : ça peut se présenter sous forme de registres (comme celui qu'on appercevait sur la photo d'hier), ça peut être des plans, mais le plus souvent, l'unité de base, c'est le carton. Un carton, c'est une boite de taille normalisée, quelque chose comme 40×28×15cm à vue de nez, en carton gris et fermé par un ruban noué. Sur l'arrière, une cote, qui correspond à un emplacement sur un rayonnage dans les labyrinthes de couloirs des dépôts d'archives.

Pour les magasiniers, ça s'arrête là. Pour vous, ça ne fait que commencer. Vous dénouez le ruban, vous ouvrez le carton (dans le sens de la longueur, pas évident, on n'a jamais assez de place) et vous sortez son contenu. Ce sera peut-être quelque chose comme ça :


Des archives du XVIIIème siècle classées dans des chemises du XIXème et emballées dans du papier kraft du XXème. Photo prise aux archives nationales, hier après-midi, en plein XXIème siècle.

Un tas de feuilles volantes, parfois des grands formats pliés en quatre, parfois des cahiers cousus, le tout généralement rassemblé en chemise - parfois des liasses reliées par une sangle, contenant elles-même des chemises. Suivant les cas, les pièces elles-même sont numérotées et triées ou plus ou moins en vrac.

Et que disent ces pièces ? Là ça peut être tout ce qu'on veut... Une particularité des archives, c'est qu'elles rassemblent des pièces qui n'étaient pas faites pour ça. Seul point commun : ce sont des documents qui émane ou ont été reçu par une administration. C'est large, mais si vous avez demandé cette cote, c'est sans doute que vous avez des raisons de penser qu'elle contient des éléments pouvant vous intéresser.

Problème annexe : pourquoi avez-vous demandé ce carton, et pas un autre ? Deux possibilités, à la base : soit vous l'avez trouvée dans un inventaire, soit c'est une cote que vous avez trouvée dans la bibliographie d'un ouvrage d'historien. Pas de honte à ça, d'ailleurs : votre objectif n'étant pas identique à celui de l'ouvrage en question, vous ne tirerez pas les mêmes infos des sources. Et l'ouvrage est dans votre biblio, évidemment. Le premier cas, ça suppose de savoir où chercher dans les inventaires, ce qui n'est pas toujours évident : il faut savoir où chercher, dans quelle série, et pour commencer dans quel dépôt. Le flair, le flair !

Le Plume vous salue bien.

P.S. : un cadeau-prime à qui devine la cote des documents de la photo !

9 commentaires:

civetta a dit…

le flair! yes! elementaire mon cher Plumson...
photos compromettantes reçues, au fait? :)

aPPle-Fruit a dit…

je te retrouve, ailleurs... contente aussi . :-)

Le Plume a dit…

civetta: bien reçu, oui - j'en connaissais de comparables. ;-)

apple : bienvenue dans mon nouveau chez moi!

sel a dit…

Juste un passage avec un peu de retard pour préciser que hélas, tous les cartons d'archives ne sont pas gris (hélas, c'est parce que ces cartons, c'est le must du must, et pas à cause de la couleur, hein)

et euh...non, pour le concours, j'en suis incapable.

Le Plume a dit…

sel, oui, en plus ils ont la petite poignée sur le devant pour sortir le carton de l'étagère... Je me suis pas trop gourré sur le format?

Pour le concours: c'est un peu étudié pour, j'ai soigneusement choisi un cliché qui ne donne pas trop d'indices...

Sappholfaire a dit…

The problem étant que ce qui nous est donné à voir ne permet pas un zoom magistral sous Photoshop...

Je veux bien dater la chemise "Archives du Ministère de l'Intérieur" version XIXe, ça compte ???? Le reste je maîtrise beaucoup moins...

Le Plume a dit…

Tiens, je mets la photo à la taille originale si tu veux. Mais je ne suis pas sûr que ça aide beaucoup.

En plus de ça, il s'agit bien d'un versement du ministère de l'intérieur, mais ça n'est pas pour si peu dans une des séries "intérieur" (F1 à F6, ou même F8).

Sappholfaire a dit…

Thanks.. j'arrive un peu plus à lire... Mais je vais vite sécher je pense.

Mossieur le PDG de Total a un ancêtre Monseigneur ?!

sel a dit…

le format? le format normalisé est un peu plus grand que le A4, c'est tout ce que je sais. Mais de toute façon, chez les fabriquants des boîtes en question (non non, je ne ferais pas de pub, même si c'est un terme qui est passé dans le vocabulaire des archivistes comme Frigo et Sopalin:p), tous les formats existent, ou presque.