02 février 2006

Vauban

Pas beaucoup d'architectes en France qui ont laissés autant d'œuvres derrière eux que Vauban (1633-1707). Enfin, architecte, je ne pense pas qu'il se serait désigné comme ça. Ingénieur militaire, plutôt, probablement. Enfin, si j'en crois le bouquin de Langins sur la question, il a fortifié 160 sites en tout, l'animal. Pas étonnant qu'à la fin de sa vie il ait longuement médité les moyens de remédier à la crise des finances royales : l'avait un peu contribué à la chose... Bref, du Vauban, il y en a un peu partout, de Camaret (Finistère) à Neuf-Brisach (Haut-Rhin). Et la ville haute de Briançon :


la porte de Pignerol à Briançon (Hautes-Alpes), juillet 2005.

Pignerol, j'en ai déjà parlé, c'est Pinerolo, au Piémont, l'un des débouchés sur la plaine du Pô des vallées qui descendent du Montgenèvre. Et la route du Montgenèvre, elle part précisément de là. Enfin, partait : maintenant, elle passe un peu à côté, parce que les rues de la ville haute, elles sont un peu justes pour ce genre de trafic.

Voici donc une porte de ville qui est restée une véritable porte - d'ailleurs une inscription sur le mur précise qu'« il est interdit de trotter sous la porte. » Et qui est en même temps la porte d'un col, vu de l'intérieur, et la porte du pays, vu de l'extérieur. Tout ça méritait bien fronton et pilastres, non ?

Le Plume vous salue bien.

3 commentaires:

civetta a dit…

j'ai une cop's qui est prof de danse à Pinerolo!

Le Plume a dit…

Marrant, comme ville, Pinerolo ; elle fait partie de ces nombreuses villes de la plaine du Pô qui sont le dos à la montagne, mais complètement dans la plaine. Quand tu es en ville, tu ne te rends absolument pas compte qu'à 10 minutes de là, tu es en plein dans les alpes. Un peu comme si la montagne était une arrière-cour à ne pas trop montrer. Je suppose qu'Ivrea, dont on parlait sur ton blog, doit être un peu pareil.

À Pinerolo j'avais fait ma première étape italienne lors de mon voyage de l'été dernier, à l'exception d'une pause pipi+photo en pleine montagne. C'est le moment où tu arrives dans un pays et où tu dois finalement te confronter au fait que les gens parlent une autre langue et que les sandwichs ne sont pas faits pareils...

nora a dit…

c marrant ces portes.. qd on voit qu'avant chaque ville avait une porte..chez moi ds les vielles medina marocaines ces portes restent une vraie merveille...avec les murailles ...d'ailleurs je trouve que ça manque à ta collection ;-)ils avaient pas exposé une porte de Meknes en france il y a qq années?