03 mars 2008

Gourmandise en couleur (et en noir et blanc)

Commençons la semaine en gourmandise, pas celle des cieux inabordables et multi-étoilés, non : la gourmandise pour laquelle on peut craquer, quand on en a envie.


Marché Saint-Martin, décembre 2007.

Les verrines d'Eric, c'est de la gourmandise en couleur. Le vert du pistou, le rouge orangé des poivrons confits, et le blanc du chèvre frais. Après tout, le blanc a le droit d'être une couleur lui aussi. Même en noir et blanc.

Le Plume vous salue bien.

Les doigts à la bouche, marché Saint-Martin, rue du Château d'eau/rue Bouchardon, Paris 10ème.

P.S. : avec un peu de retard, joyeux anniversaire à une chouette fidèle lectrice.

[appareil YashicaMat 124G, film Fuji Neopan 400 (format 120)]

2 commentaires:

sel a dit…

Quand même, c'est dommage qu'elle soit en noir et blanc, non ? ça fait presque "gâchis de couleur" je trouve ! (surtout étant donné le texte qui accompagne la photo !)

Le Plume a dit…

Mais non voyons: nous avons établi jeudi que le gris est une couleur, vendredi que le blanc était une couleur. Le noir étant une couleur aussi, il s'agit bien d'une photo couleur!