10 avril 2008

Champ de Mars

Le Champ de Mars, en principe, ça doit être martial : un terrain de manœuvre pour l'exercice des troupes. Tout au fond, l'École de guerre - ou, dans la parlance contemporaine, l'École militaire, car il convient de faire semblant d'oublier que les militaires sont payés pour faire la guerre.


En sortant de l'École militaire : le champ de mars, ce soir, 20h30.

J'ai réussi à m'extraire de mes occupations ce soir pour venir au séminaire d'histoire de l'armement qui se déroule dans les locaux de cette école. Sympa et intéressant, avec l'auteur du fameux bouquin sur un sujet voisin de celui de mon Master et dont le jury dudit Master m'avait appris l'existence. Ça valait le coup de courir un peu - et de slalomer entre des groupes de manifestants pas très paisibles, sur le boulevard du Montparnasse, pour me rendre à l'autre bout de la Rive Gauche.

Maintenant, finir un peu de boulot que j'ai dû laisser en plan pour filer au séminaire, et puis au lit. Avant une grosse journée demain...

Le Plume vous salue bien.

2 commentaires:

sel a dit…

Wouahou le ciel, quelle couleur !
Les manifs...Hier, j'ai dû renoncer à cause de cela à aller à un endroit où je voulais aller...ça attendra le lendemain, ce n'était pas urgent.

Le Plume a dit…

vouip, en cette saison, la fin tardive des séminaires à l'avantage d'offrir ce genre de ciels.

Pour la manif: le chemin le plus court pour aller de PRG à l'école militaire me faisait passer par le boulevard de Port-Royal, puis tout le Boulevard du Montparnasse, jusqu'à la rue de Sèvres. Pas moyen, j'ai perdu un temps fou.