25 mai 2006

Au fil du Mans

Dans les rues du Mans, sous une petite bruine spéciale flash-back, je marche dans un passé qui n'est pas le mien - ou pas directement. Cette maison qui fait l'angle, avec un cerisier dans le jardin et de la vigne vierge sur le mur, je ne l'ai jamais vue, mais elle en annonce d'autres où j'ai grandi. Un peu plus haut, dans le petit cimetière Sainte-Croix, la Colonelle a rejoint le Colonel, 45 ans plus tard.

Plus loin, plus bas, sur les bords de l'Huisne, l'abbaye de l'Épau. Les moines de l'abbaye de l'Épau était cisterciens ; ils étaient donc hydrauliciens - le XIXème siècle a construit juste à côté une usine hydraulique pour abreuver Le Mans ; le XXIème en a fait une maison de l'eau qu'on ne visite pas le matin.


La maison de l'eau et le déversoir de l'Huisne, Le Mans/Yvré-l'Évêque, 12h20.

Le Plume vous salue bien.

P.S. : le titre de cette entrée est emprunté à l'amie Sappholfaire qui j'espère me pardonnera ce plagiat éhonté.

5 commentaires:

Sappholfaire a dit…

Tu as cité ta source... alors je ne peux pas crier au plagiat, aussi honteux soit-il ;o)

Le Plume a dit…

bah quand même, j'ai des principes !

sel a dit…

La maison de l'eau, bah, c'est sympa, je crois...sans plus...Une balade dans les bois de l'Epau, c'est pas plus mal!

Le Plume a dit…

si tel est l'avis de la man-sel, je ne me donnerai aps la peine d'y retourner!

Cet aprem, Vieux Mans, musée de la reine Bérangère et cathédrale St-Julien. Glop, glop.

sel a dit…

Lol, tu sais, l'avis de la man-sel (c'est joli!), il est assez faussé par le fait d'avoir visité la maison en question alors qu'elle était ado et avec ses parents ;) Donc bon, si tu veux vraiment savoir si ça vaut le coup, faudra y aller par toi-même;)
Ah, le vieux Mans:) Glop oui, et plein de souvenirs qui traînent sur les pavés:)