20 mai 2006

Souffle souffle

Météo stroboscopique, disait fort justement ma chère et tendre ce matin - en quelques secondes, du ciel tout bleu à la pluie violente qui entraîne ce qui reste de la peinture de la façade ; transitoirement, les deux à la fois, ce qui surprend toujours un peu.

Je dois reconnaître, maintenant, quand il y a grand vent, je ne peux m'empêcher de me soucier de mon bateau, tout amarré qu'il soit à son ponton dans un port bien abrité.


Échouage sur le grill de carénage le mois dernier.

Bon, il est tout de même dans une position moins précaire que lorsque j'ai pris cette photo. Et les vents d'Ouest-sud-ouest ne sont pas bien méchants, vu l'orientation du port. Mais tout de même...

À part ça, repos : un peu de courses, de rugby à la télévision et de la rediffusion de sit-coms à succès des années 1990 sur une chaîne de la Freebox... Ce qui me restait de cerveau a fini de fondre, je pense.

Le Plume vous salue bien.

8 commentaires:

Madame Plume a dit…

Brave Sisi(miut)--il a connu de plus gros temps, j'en suis sûre! Et il aime le vent et les embruns!

Christen a dit…

Merci pour les commentaires sur mon blog. je te jure que je ne lit pas proust! hehe c'est une des choses que les francais font mieux que les USA. si on n'etudie pas le philosophie à l'université, on ne lit pas, ni entend parler des philosophes. tous les étudiants dans mes cours de droit peuvent citer les grands philosophes, sauf moi... et l'histoire du journal japonais oh la comme c'est amusant!!! je sais pas quoi dire du système americain. c'est vrai que le prix est très haut, mais si on réussi au lycée, on peut aller a l'université pour presque rien avec tous les bourses (moi, c'est $27,000 chaque année, mais je paie que $10,000). comme ça, c'est vraiment les étudiants qui veulent réussir qui sont là. mais c'est vrai que pour les étudiants qui n'ont pas les $10,000, ils le financent avec l'argent de la banque. le problème continue que nous étudions ce que nous voulons mème s'il n'y a pas des jobs dans ce métier... voila tous les étudiants des 'humanities' qui ne peuvent pas trouver des boulots donc qui ne peuvent pas payer la banque. au mème temps, nous avons les livres pour tous; les ordinateurs pour tous, les chambres pour tous, les profs qui font des recherches et qui savent vraiment ce qu'ils enseignent, etc. c'est quoi le meilleur? je ne sais pas.
je vais continuer a lire ton blog, c'est interessant a +

sel a dit…

Pas mal, la photo (j'allais écrire "marrant", mais je me suis prise la tête toute l'après midi avec une copine italienne pour savoir exactement la signification et l'utilisation de ce terme (conclusion : ça veut dire à la fois "drôle" et "étrange". Sel, toujours prête à agrandir votre vocabulaire) et du coup, je me méfie.)
Comme quoi, un bâteau, des fois, ce n'est pas sur l'eau, mais bien sur l'air...

annnieday a dit…

Moi j'ai passé ma fin d'après midi hier à regarder quelques épisodes de Albator ;)
C'est bien aussi de temps en temps de mettre ses neurones au repos.
[Au fait, j'ai franchi le cap et profité de la promo à 20€ jusqu'à fin mai. ]

Le Plume a dit…

christen: à ceci près que, sauf erreur, les chambres sont facturées en sus... Bienvenue par ici, en tout cas!

sel: ouaip, marrant, la remarque de ta copine. Je te rassure en tout cas sur un point: le bas de la quille (qui pèse à elle seule sa tonne) est solidement posée sur du béton armé!

annnie: mon cas est grave, regarder d'affilée trois épisodes de Friends et trouver que, finalement, c'était pas si mal, avoue que c'est inquiétant. Pour la promo: Bravo - mais, coquin de sort, mon trésorier de section n'est pas d'accord pour en faire bénéficier les gens qui étaient là avant...

sel a dit…

Arf, mais ça gâche toute la poésie, ça! ;)

annnieday a dit…

pas si grave, l'essentiel c'est dy prendre du plaisir.
pour le reste c'est comme quand je vois que mon opérateur téléphone prpose des offres plus intéressantes aux nouveaux qu'aux fidèles.
mais tu as raison encore des gens qui n'ont pas compris que pour fidéliser il faut valoriser.
je te raconterai la suite quand la section locale se sera manifestée auprès de moi ;)

bidouic a dit…

Bonjour
découvert par hasard cette photo et ce blog.
ce type de situation (navire à sec)est parfois visible par chez moi... et nous fait bien rigoler. Ah ou plutôt ARRRRGGGHHHH ! les marées !!
...et le manque de quilles...