10 août 2006

Cribineyer

Hop, je me lance dans une série d'entrées consacrées aux balises autour desquelles je tourne ces jours-ci... À commencer par une des plus proches : la bouée latérale babord Cribineyer, qui marque les cailloux du fond de la baie de Perros, du côté de Louannec.


Bouée Cribineyer vue du Nord, 9 août 2006.

Légende : le gros cylindre en ferraille peint en rouge, c'est la bouée. La trace d'impact est un rappel de l'intensité des courants de marée dans le secteur. La petite boule rouge à côté, c'est le flotteur d'un casier ou d'une ligne de fond. Un peu plus à gauche, sur la plage, la maison blanche à tourelle de l'ancien phare de Nantouar, qui marquait l'entrée Ouest de la baie de Perros, arrêté parce qu'il menaçait un peu trop de se casser la binette. Le feu du haut, caché dans les arbres, et qui faisait allignement avec celui de Nantouar, a été équipé d'un feu directionnel à secteur et fait donc le boulot tout seul.

Un peu plus à gauche encore, un rocher. Il s'agit du Penvern de perros (suivant les cartes marines) ou du Benoën (d'après la tradition familiale - déformation probable de Pen Gwen) - le dernier rocher qu'on peut atteindre à pied sec sur la grêve de Louannec à marée basse, et le dernier à être recouvert lors des grandes marées...

Pas de photos de balises aujourd'hui : le vent était un cran ou deux plus haut, c'était un peu plus sport. Ce qui ne m'a pas empêché de battre à platte couture au louvoyage mon voisin de ponton, sur un bateau identique, alors qu'ils étaient trois à bord et pas moi. Ah, mais.

Le Plume vous salue bien.

2 commentaires:

tarmine a dit…

et t'as fini la soirée devant une bonne bouteille, ou c'est moi qui voit double? :)))

Le Plume a dit…

euh effectivement il y a eu apéro sur un bateau voisin... je supprime le post dupliqué!