04 août 2006

Ma cabane à moi

Même quand le port est fermé, c'est agréable, le bateau. Petit bout de terre rien qu'à nous - un des rares biens dont je sois pleinement propriétaire, somme toute. Finalement, un bateau, c'est une cabane flottante. Et pendant les vacances, faire des cabanes, c'est le top.


Le mur de retenue d'eau, port de Perros-Guirec, mardi dernier.

Évidemment, ce serait pas mal de pouvoir naviguer un peu. L'ennui, c'est que le port de Perros ne reste à flot que grâce au muret qui l'entoure - la baie, de l'autre côté de ce mur, ce vide entièrement. Or, ce mur est au dessus du niveau moyen de la mer ; par conséquent, lorsque les coefficients de marée sont inférieurs à 45 (c'est le cas ces jours-ci), la marée haute n'atteint pas le niveau du mur. Ouvrir les portes causerait une baisse dangereuse du niveau de l'eau, laissant certains bateaux (dont le mien) plantés bêtement dans la vase. Ce qui ne ferait pas tellement mes affaires.

Bah : demain, ça rouvre, et on va en profiter.

Le Plume vous salue bien.

2 commentaires:

Madame Plume a dit…

Ma cabane au Canada... hummmphum... alors, ça ouvre demain: 45 mn! OUAIS!! Mmmmumph (marre du baillon)...

Le Plume a dit…

...et 1h20 dimanche. Que demande le peuple?