15 novembre 2006

Un petit coup pour la route

Allez, un petit tour du monde express pour se changer les idées. Et au passage, dégustation de spécialités locales...


Offrandes des producteurs de saké à leur divinité tutélaire dans un sanctuaire Shintô de Kyoto, août 1998.

Je l'admets : je ne sais pas ce qu'il y a dans les paquets. Des bombonnes géantes de saké ou simplement le riz destiné à en être la matière première ?

Rien à voir : Je suis censé voter demain soir et je ne sais toujours pas ce que je vais voter. D'un autre côté, je sais ce que je ne vais pas voter. Dans les conditions du présent scrutin, ça restreint sérieusement les possibilités.

Le Plume vous salue bien.

P.S. : l'excellent blog de Maître Eolas nous apprend que le droit à la liberté d'expression vient d'être confirmé par la cours de cassation. Voilà qui ne fait pas de mal !

P.P.S. : merci à l'ami qui m'a indiqué le lien.

4 commentaires:

Sappholfaire a dit…

First meeting politique of my life pour ma part... Très intéressant. Mais je ne vote pas demain :o)

Le Plume a dit…

curieuse coïncidence: c'est probablement le choix que je ne ferai pas qui t'a été présenté ce soir... ;-)

Sappholfaire a dit…

Tiens c'est bizarre, ça ne m'étonne pas :)

Ah que veux tu j'habite une grande grande baronnie de province. Et c'est d'ailleurs le discours sur la décentralisation qui m'a plus intéressée. En tout cas je me suis découvert un président de conseil général qui n'a pas l'air mal.
Pour le reste.. on verra vendredi :o

MeryllB a dit…

oui je confirme dedans les bonbonnes c'est du sake!! Du moins c'est ce que pretend le beau-frere du gardien de la chevre de ma voisine de palier, un monsieur en qui j'ai toute confiance.
Moi la question qui m'a toujours preoccupee c'est : vu qu'on n'a guere droit qu'a une petite coupe de sake gratuite au nouvel an, ca m'etonnerait que le temple ecluse toutes ses reserves la-dedans. Apres qui le finit le sake? C'est les pretres shinto qui se les descendent discretement derriere le cimetiere?