10 juillet 2006

Hunny

Enchaînement logique : après l'ours hier soir, les ruches. Parce que dans les ruches il y a du miel, et tous les lecteurs de Winnie the Pooh et de Sylvain et Sylvette savent que les ours se nourissent essentiellement de miel. Il n'y a que ces arriérés de bergers pyrénéens qui ne le savent pas et qui persistent à croire que les ours sont omnivores, volontiers carnivores quand l'occasion se présente, et rudement bien équipé pour ça en plus.

Du coup, ces vulgaires bouseux osent contester l'importation d'ours slovènes dans les montagnes où ils vivent en permanence. Voyons, Messieurs, ne savez-vous pas que seuls les écolos savent ce qui est bon pour vous, à Paris comme en Bigorre ? Rue du faubourg Saint-Denis, ils vous expliquent doctement que faire rouler les vélos à contre-sens dans une rue rétrécie par leurs soins, très fréquentée par les petits camions de livraison et bordée de bites métalliques est absolument sans danger pour qui que ce soit ; dans les alpages, ils expliquent tout aussi doctement qu'il suffit de parsemer les troupeaux de chiens qui se prennent pour des moutons, et le tour est joué. Ils savent, eux ; ils ont deux mètres cube de rapports d'experts à vous sortir si vous osez dire que, bein, franchement, ça ne vous semble pas une très bonne idée, leur truc.

Mais je m'égare. Photo.


Les ruches du jardin du Luxembourg.

Dans le fond du Luco, à l'abri de la vue de messieurs les sénateurs, se trouve une école d'apiculture. On m'assure que, durant les leçons, le petit portail qui y donne accès est fermé à clé, afin qu'en cas de panique dans une ruche un stagiaire ne parte pas en courrant, emportant avec lui tout un essaim vers les enfants des familles qui jouent au bateau.

Voilà. C'est tout. Un petit coin de verdure pour grignoter un bout de pizza entre amis par une belle journée d'été. Agréable.

Le Plume vous salue bien.

3 commentaires:

sel a dit…

Ouais, et la verdure en plein Paris, c'est pas du luxe:) (euh, je veux dire..si, en fait, c'est carrement un luxe, quand on en a. Enfin bref (oui, je m'embrouille, et alors?))

MeryllB a dit…

Et vous allez voir que ces bourriques de bergers Pyrrénéens, tout ça pour avoir raison envers et contre tout, vont même finir par avoir un de leurs gamins mis en pièces par un ours.
Sûrement que le gamin l'aura provoqué.

tarmine a dit…

t'as pas un stagiaire en apiculture en réserve? j'ai un nid d'abeilles géant dans le mur de la mezzanine, juste derriére le lambris, et notre petite bombe insecticide a plutot l'air de les faire se multiplier!(ou alors un ours slovéne, mais je crains pour lui, j'ai un chien de 10 kg!)