30 avril 2006

Retour

Derniers bricolages et derniers rangement, et puis... le retour. En ligne directe, tant qu'à faire : 526 km en 6 heures, dont 42 minutes de pauses café-pipi-échange de places. Si j'en crois le GPS en tout cas : fallait bien que je fasse mumuse avec.


Un dernier coup d'œil pour la route, 16h55.

Au retour, ambiance lourde dans le Faubourg Saint-Denis. Et ces gens, ces gens partout.. C'est dingue ce qu'il y a comme gens à Paris. Va falloir se rhabituer. En guise de compensation, nos petites plantes domestiques ont poussées comme des grandes en notre absence. Ici aussi, ça devait être le printemps, il faut croire.

Le Plume vous salue bien.

3 commentaires:

civetta a dit…

Bien d'accord avec toi. J'ai de plus en plus de mal avec les foules, moi. Ici, l'equivalent, c'est la rue Saint-Rome le samedi (avec l'option société de consommation rase-motte en plus...). L'horreur absolue.

sel a dit…

y'avait pas de fleurs, en Bretagne?

Le Plume a dit…

si si, les aubépines, et tout plein de fleurs des champs. C'est vrai que là on ne les voit pas trop : c'est un terrain orienté au nord, donc plutôt des fleurs tardives, digitales, etc.