30 octobre 2006

Amsterdam Centraal Station

Et voilà, nous sommes rentrés - jusqu'à la prochaine fois. Les environs de la gare centrale ne sont pas ce qu'on fait de plus commode - des travaux y sont d'ailleurs en cours, comme un peu partout à Amsterdam. Mais la gare elle-même est un bâtiment étonnant, qui rappelle le futur terminus d'Eurostar à Londres, la gare Saint-Pancras. Sauf qu'il y a (évidemment) un canal qui passe devant. Et juste derrière, il y a l'IJ, au bout du grand canal qui fait d'Amsterdam un port de mer.


La gare d'Amsterdam, cet après-midi, 17h30.

Les voies et la gare d'Amsterdam s'intercallent donc en quelque sorte entre le ville et son port. On peut le regretter ; d'un autre côté, il fallait bien la mettre quelque part... C'est principalement une garde de banlieue : on vient travailler à Amsterdam de toute la Noord Holland, dans d'innombrables trains à deux étages jaunes et bleus. Arrivé là, on pourra récupérer son vélo dans l'immense parking que la Civetta nous avais montré récemment et pédaler jusqu'à son boulot.

Nos vélos, nous les avions rendus ce matin, avant quelques ultimes courses et de rentrer à la maison.

Le Plume vous salue bien.

6 commentaires:

sel a dit…

Quelle lumière...je n'aime pas l'hiver, où il fait nuit si tôt...mais c'est vrai que cela permet d'avoir des lumières magnifiques. on ne peut pas tout avoir, hein...
(à Cambridge aussi, on a vu un beau parking à vélos, même s'il était sans doute moins grand que celui d'Amsterdam)

Le Plume a dit…

et d'un autre côté, les belles lumières, il ne faut pas trainer trop pour les saisir, ça ne dure généralement pas mille ans...

Mais bon, on ne peut pas se plaindre de la météo: on a eu en tout et pour tout trois gouttes de pluie ne nécessitant même pas l'ouverture d'un pébroque!

heure-bleue a dit…

C'est une jolie ville Amsterdam et pourtant je ne l'aime pas vraiment...

Le Plume a dit…

en fait, pour faire le bilan, il y a des quartiers où je me sens chez moi, et d'autres qui me déplaisent viscéralement - en gros, les quartiers ultra-fréquentés autour du Dam, merci, mais non merci.

Par contre, les quartiers plus calmes, moins fréquentés par les adolescents français boutonneux à la recherche de shit et de vitrines olé-olé, ça, ça fait du bien.

civetta a dit…

ah oui , nous non plus, la rue qui part du Dam jusqu'a Rembrandt Plain, alors là, l'horreur, on dirait la rue Saint Rome a Toulouse le samedi apres midi ou on se croirait devant le C&A de Clermont ferrand, : ziva, plouquerie, pantacourt, ceintures dorées tombantes, converses moches et bide dehors, debauche de magasins de fringues pseudo vintage, et en plus on peut pas avancer, au secours!!!
moi de toute façon, c'ets plus l'etat d'esprit velo, calme, bazar, qui m'a plu dans cette ville, que sa "beauté", meme si c'est une tres belle ville!

Le Plume a dit…

En plus de ça, c'était le WE de la Toussaint: question linguistique c'était plutôt Clermont-Ferrand qu'Utrecht.

Mais bon, suffit d'éviter ces coins-là - en gros, entre Singel et Nieuwmarkt. Ca laisse du champ.