28 octobre 2006

Un petit genièvre pour la route

Après une journée un peu crevante (c'est fou le nombre de kilomètres que l'on peut parcourir dans une ville somme toute relativement petite), rien de tel qu'un Jonge Jenever à une terrasse chauffée en bord de canal...


Publicité d'une marque de genièvre à Rosendaal, juste après la frontière des Pays-Bas.

Jonge Jenever, c'est le genièvre jeune - plus aromatique et plus doux que ses semblables plus agés, paraît-il. Pas grand chose à voir avec les gins anglais, pour la plupart médiocres et tout juste bons à être noyés dans le tonic. Même si j'ai un petit faible pour le Bombay Sapphire, qui sort un peu du lot, mais ceci est une autre paire de manches.

À propos : le gin a été importé en Angleterre, depuis les Pays-Bas justement, au XVIIe siècle, sauf erreur. Les défenseurs des bonnes mœurs s'étaient alors indignés de l'irruption de la saoulerie continentale à connotation anabaptiste dans un pays de tranquiles buveurs de bière tiède. Il est resté de cette controverse une expression : to bee full of Dutch courage, pour parler d'un individu que l'abus d'alcools forts a rendu téméraire.

Sur ce, il est temps de se décider : diner surinamien, indonésien, espagnol, italien ?

Le Plume vous salue bien.

P.S. : finalement, ça a été une cuisine originale dans un restaurant sympa, sur le Jordaan, donnant sur le Noordemarkt ballayé par le vent.

6 commentaires:

civetta a dit…

faut tester le vélo! et vive le Joordan!!

Le Plume a dit…

et le Jonge Jenever!

civetta a dit…

m'etonne pas! c'est crevant, Amsterdam!! nous on a craqué le 2e jour: VE-LOS!

Le Plume a dit…

bah voilà, nous on a craqué aujourd'hui, vu que sinon Waterloosplein ça faisait un peu loin... Faut s'habituer au rétropédalage et à un style de conduite assez différent de ce à quoi je suis habitué, mais sinon, c'est sûr que c'est rigolo.

civetta a dit…

ah courageux alors. parce que nous le retropedalage, on a meme pas tenté. remarque, vous aurez pas à tester sous le déluge, vous!! et le retropedalage, les rails de tram et le déluge, ça l'aurait pas fait DU TOUT!!

Le Plume a dit…

Bah, yellow bikes ils n'avaient que ça... On s'y fait, finalement. Et puis après, suffit de fuir les rues à tramway comme la peste - en ne les traversant que perpendiculairement et le moins possible!