29 mai 2008

Ne parlons pas...

Ne parlons pas des fibres optiques coupées à Jussieu, dans une zone de chantier, qui sèment une pagaille monstrueuse sur le campus et empêchent des dizaines de collègues de travailler.

Ne parlons pas, sujet beaucoup plus grave, de la flicaille avinée qui tente de transformer mon quartier en O.K. Corral. Ni des gamins qu'ils ont bouzillés avec l'arme que leur fournit le contribuable.

Ne parlons pas. Écoutons plutôt la mer.


Louannec, cale de Pen en Hent Nevez, 6 mai 2008.

Quand on aura bien écouté, on pourra aller ramasser des vers de vase, pour la pêche à la ligne. Enfin, vous pouvez y aller, je vous regarde : jamais été un grand pêcheur, moi. En tout cas avec le circonflexe.

Le Plume vous salue bien.

[Photo prise avec... mon nouveau téléphone portable, un LG Chocolate. Après tout, c'est un appareil photo comme un autre.]

3 commentaires:

civetta a dit…

c'est bien ce qu'il me semblait: que c'etait precisement dans votre rue ou presque... Mieux vaut le silence de la mer.

sel a dit…

N'en parlons pas...Mais tu as raison d'en parler quand même.
(C'est marrant, c'est en voyant ta photo que j'ai soudain pris conscience que ça fait une éternité que je n'ai pas vu la mer. Au moins deux ans, peut-être plus...Bon, à la place, j'ai vu plein de lacs, par contre. c'est pas pareil, c'est vrai, mais c'est de l'eau)
(rigolo comme nom de portable, ça, "chocolate" !)

Le Plume a dit…

civ: ouaip, et vraiment tout près. Enfin, d'après la version du Parisien (et de la fromagère); la version du Monde (qui est celle de la préf) n'a pas grand chose à voir...

sel: pour aggraver ton cas, tu es allée plusieurs fois à 30km de la mer! (le portable, je vais peut-être quand même éviter de le tremper dans le chocolat au lait.)