13 mars 2006

Ah ! Les beaux jours...

Réveil difficile ce matin : presque pas dormi, patraque, mal à un genou, et toute la plonge du week-end qui s'était accumulée. Mieux vaut revenir aux photos d'hier, tiens. Après tout, la météo d'aujourd'hui était tout aussi clémente qu'hier, quoi que tout aussi vivifiante.


Au bois de Vincennes, hier après-midi.

Eh non, ce n'était pas le parc naturel des landes de Gascogne mais bien l'oreille verte orientale de Paris...

Sinon, journée de blocage filtrant habituelle maintenant - avec un enthousiasme renouvelé de la part des grévistes, qui semblent plus nombreux et plus motivés que la semaine passée. Chapeau, M. le premier ministre, ça vallait la peine de mobiliser un plateau télé et les journalistes serviles de la première chaîne - maintenant que même les journalistes de la RAI se rebiffent, ils seront bientôt champions du monde. Ah, et puis le ministre de l'éducation continue son petit jeu idiot de tricher sur le nombre de facs grévistes : pour lui, ni Paris 6 ni Paris 7 ne le sont, bien que les cours soient interrompus depuis mardi dernier. Résultat, étudiants et personnel envisagent les moyens de durcir le mouvement, puisque visiblement pour le ministre ce n'est pas suffisant comme ça. Quel talent. Ça me rappelle Juppé qui, droit dans ses bottes, déclarait qu'il ne bougerait pas tant qu'il n'y aurait pas un million de personnes dans les rues. Évidemment, à la manif' suivante, on y était, et bien d'avantage.

À l'autre bout de la France, le président de l'unversité de Toulon demande la suspension du CPE. Il est élu UDF, comme le ministre de l'éducation déjà cité. Pendant ce temps, Chirac garde un mutisme assourdissant : il n'a jamais oublié les grandes manifestations de 1986. Ça fout le camp dans tous les sens, cette affaire ; à mon avis ça sera réglé dans les huit jours.

Le Plume vous salue bien.

10 commentaires:

Sappholfaire a dit…

Archive... quand tu nous tiens.

http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/matins/fiche.php?diffusion_id=39624

[je ne sais tjs pas faire un lien ds un comment, I know]

François DUBET, sociologue, chez Nicolas Demorand ce matin.

Sur le travail et l'emploi. Et les universités. Sur aujourd'hui.

civetta a dit…

c'est vrai que Chirac, dans le genre Arlésienne, il se pose là...

civetta a dit…

Sappholfaire>> moi si!
>François DUBET, sociologue, chez Nicolas Demorand ce matin

civetta a dit…

Lucide, intéressante et pertinente, l'analyse de François Dubet

aPPle-Fruit a dit…

de loin, on hésite entre un mauvais remake de mai 68 et une tentative d'étouffement gouvernementale.

mais en vrai, 2 ans de période d'essais, on n'en veut pas.

mae a dit…

c'est désespérant tous ces vieux barbons sourds aux appels d'une jeunesse, ça me fout les boules !

Sappholfaire a dit…

civetta > c'est pas gentil de se moquer :o)

Le Plume a dit…

elle peut se moquer, elle a mis un > de trop!

Pour mettre un lien: <a href="http://ton-lien/">toto<a> ;-)

Sappholfaire a dit…

and you missed a / :o) isn't it ?

Le Plume a dit…

c'est pas faux ce que tu dis là...