25 mars 2006

Soleil pour jour de pluie

Allez, en ce jour pluvieux, faisons-nous du bien (ou du mal, suivant comment on le prend) :


Rapallo, église Santi Gervasio e Protasio, juillet 2005.

Bon, évidemment, pour voir une église Saint-Gervais-Saint-Protais, il suffit de prendre le métro. Mais c'est pas pareil.

Sinon, en train de lire le bouquin, tout juste sorti, de Jean-Clément Martin, Violence et révolution, essai sur la naissance d'un mythe historique (Seuil, mars 2006). J'y retrouve avec plaisir, sous une forme plus achevée, l'excellent cours qu'il professait lorsque j'étais en licence. J'en ferai un petit compte-rendu dans la rubrique qui va bien quand je l'aurai fini. Bon, comme je suis du genre désagréable, comme lecteur, je m'étonne que Burke ait publié une Recherche philosophique sur l'origine de nos idées du sublime et du seau (p. 34) - j'ai tout lieu de penser qu'il s'agit là d'un livre qui reste à écrire.

Le Plume vous salue bien.

7 commentaires:

Madame Plume a dit…

Quel sot, ce Burke!

civetta a dit…

un jour de pluie?? où ça, un jour de pluie??? nous, c'est 26°C prévus dans l'après-midi et grand soleil.. des bottes aux sandales direct! traumatisant...

mae a dit…

pas de pluie pas de soleil non plus alors je retourne me coucher

sel a dit…

mdr, pour ce qui est de St Gervais.
ah, ça a l'air bien, ce bouquin, je suis partante pour lire le résumé:) (oui, je suis flemmarde, alors, si je peux me passer de le lire moi-même...:p)

Bigou a dit…

c'est vrai que ça pue l'orage, mais pour ce soir seulement... Hier mes yeux étaient bleus alors il a fait beau aujourd'hui. Ah, toi aussi, désagréable, comme lecteur ?
Essaie "Les parallèles de Riemann" (argh, sacrilège que ces guillemets, je ne sais pas mettre en italique), de Simon Kuntz, c'est hyper intéressant.
Voilou.

Le Plume a dit…

civ, mae: aucune idée du temps qu'il a fait aujourd'hui, je n'ai aps mis le nez dehors. Pas très beau, je crois.

sel: ça viens, ça viens!


bigou: les parallèles de rieman ayant bien entendu la particularité de se couper.

Pour mettre en italique, dans les comm, un <i>au début et un </i> à la fin devraient faire l'affaire.

Flivo a dit…

Je suis d'accord avec madame plume sur Burke, même s'il a un peu épargné mon coin de manif et mon opinion n'est pas définitive sur jean-clément martin, même si je me méfie de la vérification des paradigmes chez cet honorable universitaire.